2016
 


 
 
 


 
 




                            2015



 
                          


 

                                                         2014


 










 
 
 




                                 2013

                                                  Octobre :
 

 




 



 
 

 





 

                                  2012


 

Les jardins écologiques de Sophie Barbaux.... sur

http://bud-up.com/

Depuis que l’homme est entré dans la culture*, ses rapports avec la nature sont en question. Entre fantasme de fusion et désir de maîtrise, l’être humain s’interroge sur sa position dans la nature et sur la «  bonne distance » à entretenir avec elle.

Le jardin, en tant que lieu où s’aménage ce rapport entre nature et culture, est évidemment au cœur de cette question, devenu un terrain d’expression et d’expérimentation de la notion d’écologie dont Sophie Barbaux, paysagiste, nous rappelle l’étymologie dans son ouvrage (1) : inventé au XIXe siècle, le mot vient du grec  « oikos», maison et « logos », connaissance. Il désigne l’étude des relations entre l’être humain et son habitat au sens large.

En 1854, Henri David Thoreau dans « Walden ou la vie des bois » s’étonne de cette tendance de l’homme à lutter contre ses instincts et son aspiration à « une vie surnaturelle ».
......


Merci à Géraldine Mahé de cette critique de 'Jardins écologiques, l'écologie source de création' / Editions ICI Interface, 2010


 




                                   2011
 

France5 / Emission "C'est notre affaire"
23 novembre 2011

Bon plan : Jardiner... sans jardin

Pour ceux qui ont la main verte mais pas de balcons, il existe des jardins familiaux loués une bouchée de pain par les mairies, ou des espaces associatifs, à partager avec d’autres membres. Fleurs en pot ou en terre, potagers, toutes les cultures sont possibles
et peuvent faire économiser une somme non négligeable sur les courses...
PROMENADE COMMENTEE PAR SOPHIE BARBAUX DANS EDEN BIO
PREMIERS LOGEMENTS SOCIAUX PARISIENS AUX JARDINS BIO
ARCHITECTE : Edouard François / OAL
PAYSAGISTE : Sophie Barbaux

& Livre :

Jardins écologiques
"L’écologie source de création"
Sophie Barbaux
Ed. ICI Interface, 2010
320 p. - 46 euros

en ligne jusqu'au 10 décembre : www.france5.fr/c-notre-affaire/?page=emissions-et-videos
Merci à Isabelle Fayolle

 











 

 












 

MARSEILLE, Sophie Barbaux. Une ex-pro du spectacle vivant, reconvertie
dans les projets écolos et le recyclage. Pour des jardins green.
Rens. au 0608640284 et sur www.sophie-barbaux.odexpo.com



 

 

                      Mars / Avril 2011







http://www.ladepeche.fr/article/2011/03/24/1042600-urbanisme-innover-dans-la-ville.html

 


 




 









 











www.lecourrierdelarchitecte.com
19 janvier 2011

Album-photos / Objets urbains, quand la ville enchante



Sorti en novembre 2010 en librairie, l’ouvrage 'Objets urbains, vivre la ville autrement' de Sophie Barbaux*
(assistée de Sara Lubtchansky) offre une compilation d’objets
et aménagements urbains plus étonnants les uns que les autres.
En voici quelques exemples, aussi ingénieux qu’enchanteurs.
* 'Objets urbains, vivre la ville autrement / urban furniture for a new city life', de Sophie Barbaux (assistée de Sara Lubchansky) ; Editeur : ICI Interface (ICI Consultants) ; Format : 24cmx26cm ; 320 pages ; Couverture : Relié ; Intérieur : quadri ; Bilingue français-anglais ; Prix : 46,00 euros.
eviennent des assises « solo » ou « duo », fixes ou mobiles, bureaux ou lounges, éléments structurant le paysage ; les poubelles, comme l’eau et la lumière, se déclinent sous des formes créatives, voire poétiques, de plus en plus écologiques . les abris ou les jeux intègrent progressivement les nouvelles technologies.
 

 

                                         2010

Le jardin Extraordinaire
Samedi 18 décembre de 8h30 à 10h
Animé par Nadia Lecor et Jean-Luc Wisler
Interview en direct pour présenter "Jardins écologiques, l'écologie source de création"
& "Objets urbains, vivre la ville autrement"

 

 
Novembre 2010



www.lecourrierdelarchitecte.com

Newsletter - mercredi 24 novembre 2010

La pertinence du design de mobilier urbain est aujourd’hui incontournable, qu’elle soit formelle, esthétique, fonctionnelle ou ludique. L’aménagement des villes devient un véritable enjeu de société alors que pour 2026, les démographes annoncent que 84% de la population des pays industrialisés vivront dans de grandes métropoles !

Réunissant plus de 400 objets ou projets internationaux, cet ouvrage ne se veut pas exhaustif, mais prospectif, panorama de la création contemporaine dans ce domaine, sous ses aspects les plus récents et innovants. Chaque objet emblématique de la ville est développé par thèmes, montrant l’évolution en cours. Ainsi, les bancs deviennent des assises 'solo' ou 'duo', fixes ou mobiles, bureaux ou lounges, éléments structurant le paysage. Tout en gardant leur fonction première, les poubelles, comme l’eau et la lumière, se déclinent sous des formes créatives, voire poétiques, de plus en plus écologiques.

Les nouvelles formes de communication, comme les abris ou les jeux, intègrent progressivement les nouvelles technologies devenues incontournables. Et les désirs pressants d’écologie et de nature sont illustrés par le développement du vélo et les nouvelles formes de présence et d’intégration du végétal dans la ville.

Reflet des nouvelles nécessités et pratiques urbaines, actuelles et en devenir, Objets urbains, vivre la ville autrement offre les bases des indispensables mutations et ré-enchantement de la ville, lieu de partage et d’hospitalité, dont le mobilier est l’un des éléments clefs.

Objets urbains, vivre la ville autrement, de Sophie Barbaux (assistée de Sara Lubtchansky) ; Editeur : ICI Interface (ICI Consultants) ; Format : 24cmx26cm ; 320 pages ; Couverture : Relié ; Intérieur : quadri ; Bilingue français-anglais ; Prix : 46,00 euros.


 
 
 


 


 

 













                                       

                                       2009

 
 
 
 
 

 
 

                                    2008

 


 
 
 
 
 

 
 

 
 






 

                                  2007

(...) Tout aussi fumant qu’un volcan - mais mieux vaut attendre encore quelques semaines avant de consommer - est le Beat Vegetation, jardin dont la plante reine est le Cannabis sativa. Quelques dizaines de plants poussent sur le toît d’un Combi VW, planqué au milieu de cannes de Provence et de poteries très flower power. Fantaisie plus hippie que beat, mais Hippie Vegetation ç’aurait été nul comme titre ont du se dire les concepteurs (Barbaux, Cossu, Odile et compagnie).
Signalons aux visiteurs de Chaumont  tentés par un prélèvement que ce chanvre, de la variété Futura 75, est plus propice à la production de fibres qu’à la rigolade idiote. (...)
Edouard Launet

 



 


  :: © 2008-2017   site créé sur ODEXPO.com   Concepteur de sites pour les artistes  . peinture . sculpture . photographie . dessin . artisanat d'art . galerie d'art